Voyage

L'aventure du Dakar 2014

Pin
Send
Share
Send


Laia Sanz et Miguel Puertas à l'heure du Dakar

Comme d'habitude puisqu'il a assisté à la sortie du Dakar à Buenos Aires en 2009 - le premier qui a déménagé en Amérique du Sud après les menaces subies en Afrique -, je dédie un article auquel, disent-ils, le test moteur le plus difficile de la planète.

J'ai commencé à le suivre quand il avait 11 ou 12 ans. Je n'aimais pas - je n'aime pas maintenant - aucun sport lié au moteur mais j'étais attiré par l'aventure qui était supposée parcourir ces déserts et ces lieux africains qui, pour moi - avec déjà une imagination débordante et aventureuse - était le supermum de l'émotion.

Je me souviens, comme si c’était hier, de la chaleur suffocante que j’ai ressentie dans les forêts de Palermo Buenos Aires en attendant l’arrivée des pilotes pour tester leurs motos et leurs voitures macérées sous le soleil du sud de l’été. Après une longue attente je pouvais voir les grands Peterhansel, Manger, plus tard, Nani Rome et Carlos Sainz (qui a été très sifflé, y compris moi, pour le peu d’attention qu’il a accordée à ses fans).

Cette année-là, j'ai rencontré Cecilio, un crack de Grenade qui avait pris des photos de son frère. Portes Miguel, un motocycliste indépendant du Dakar qui a été embauché l’an dernier par l’équipe Gas Gas, avec qui il court à nouveau dans cette édition.

Dans le Dakar 2009 à Buenos Aires

J'ai réussi à parler à Miguel pendant quelques secondes tout en me reposant, à côté du reste de la caravane, dans le désert chilien d'Atacama. Plus tard, j’ai eu la chance de l’interviewer et de savoir ce que cela fait de participer à l’une des plus grandes aventures qui puisse exister pour un passionné de la moto.

Cette année le Le rallye Dakar a débuté le 5 janvier dernier à partir de Rosario. Le berceau de Lionel Messi a remplacé Buenos Aires lors de la première édition dans laquelle les habitants de Buenos Aires ont été privés de l’honneur de voir les participants traverser ses rues.

La caravane se dirigera vers l'ouest pour traverser San Luis, San Rafael, Saint Jean, Chilecito et San Juan de Tucumán avant d’atteindre la belle province de Sauter, dans le nord-ouest argentin.

Je connais bien une partie de cette région et je me souviens des voyages que j'ai effectués à travers le canyon de l'Atuel à San Rafael (2009) et dans l'impressionnante vallée de La Luna de San Juan (2011).

Motos alignées dans la forêt de Palermo à Buenos Aires en 2009.

Pin
Send
Share
Send